Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for septembre 2011

Hé hé…

« Support your local Palice! (Sir de la) »: hommage dédié conjointement à Dolly Parton, Tammy Winette et à bon nombre de critiques littéraires…

Read Full Post »

ARBUS

« Une photographie est un secret sur un secret. Plus elle vous en dit, moins vous en savez. »
( Diane Arbus)

Read Full Post »

ÒC!

País Nòstre…

Read Full Post »

Maschere…

« La maschera è una forza
Finché si dia qualcuno
Che brami di strappartela; altrementi
Tu ci muori dentro »
( Tommaso Landolfi)

Read Full Post »

« Peut-être suis-je égaré par la vieillesse et la crainte, mais je soupçonne que l’espèce humaine – la seule qui soit – est près de s’éteindre, tandis que la Bibliothèque se perpétuera : éclairée, solitaire, infinie, parfaitement immobile, armée de volumes précieux, inutile, incorruptible, secrète.
Je viens d’écrire infinie. Je n’ai pas intercalé cet adjectif par entraînement rhétorique ; je dis qu’il n’est pas illogique de penser que le monde est infini. Le juger limité, c’est postuler qu’en quelque endroit reculé les couloirs, les escaliers, les hexagones peuvent disparaître – ce qui est inconcevable, absurde. L’imaginer sans limite, c’est oublier que n’est point sans limite le nombre de livres possibles. Antique problème où j’insinue cette solution : la Bibliothèque est illimitée et périodique. S’il y avait un voyageur éternel pour la traverser dans un sens quelconque, les siècles finiraient par lui apprendre que les mêmes volumes se répètent toujours dans le même désordre – qui, répété, deviendrait un ordre : l’Ordre. Ma solitude se console à cet élégant espoir. »
(Jorge Luis Borges: La bibliothèque de Babel)

Read Full Post »

« Je ne retourne à rien, je continue. Je laisse en moi continuer ce qui s’est toujours passé en littérature, et comment pourrait-il en être autrement? La table rase est une bêtise, nous avons lu, […] nous écrivons sur et avec la littérature universelle, nous ne passons pas par-dessus. Nous imitons, oui, comme on l’a fait depuis le début, nous imitons passionément et en même temps passionément nous n’imitons pas: chaque livre, à chaque fois, est un salut aux pères et une insulte aux pères, une reconnaissance et un déni… »
( Pierre Michon)

Read Full Post »

Encore une, et le monde tourne plus rond…

Read Full Post »

Older Posts »