Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for octobre 2011

Bénézet…

« La maladresse trahit l’homme dans son geste qu’il ne reconnaît plus; il ne semble dès lors ne plus lui appartenir; il lui est malaisé de s’en attribuer la paternité. Ici, je peux parler de poésie, celle-ci risquant d’expliquer le geste qui, brusquement dévié, balaie le porteur, l’homme, par ce qu’il (le geste) a de plus soudain et mystérieux… // La maladresse correspond à un abandon (O EPAVES); elle crée les distances. C’est une syntaxe tombant sous le coup de nulle règle. Sa puissance d’attrait est identique à celle de l’objet pris dans un ghetto de solitude. Elle nous échappe. // Mon amour, la maladresse est une faille et une blessure subite au visage de l’homme(de l’arbre)…Un râteau, elle laboure la face de l’intelligence, et détruit notre belle harmonie, notre belle assurance. Brusquement. le plastron se défait, la hallebarde choit. Nous entrevoyons celui que nous sommes… »
( Mathieu Bénézet)

Read Full Post »

François Hollande, tu parles d’une machine à faire rêver…
(et le pire, c’est que Slavoj Žižek avait décrit, avec sa clairvoyance habituelle et ce, dès 2001 dans  »  » Vous avez dit totalitarisme? », la mécanique bien huilée, l’imparable chantage qui va, une fois de plus, nous y conduire:  » L’exclusion des nouvelles droites populistes, leur irrecevabilité même comme partis de gouvernement, fournit la garantie négative de l’hégémonie libérale, la preuve de sa position « démocratique ». Leur existence substitue ainsi au VERITABLE centre de la lutte politique – qui est, bien sûr, l’étouffement de toute alternative radicale de gauche – la « solidarité » de tout le bloc « démocratique » contre le danger venu de l’extrême-droite.[***] Le nouveau centre libéral-démocrate joue ici un double jeu: il présente les populistes d’extrême-droite comme l’ennemi commun, et manipule en même temps la peur de l’extrême-droite pour dominer le camp « démocratique », c’est-à-dire pour vaincre et discipliner son véritable adversaire, la gauche radicale. »
Et le pire, c’est que ça va encore marcher: je ne me vois pas voter au deuxième tour pour Sarko et encore moins pour Marine juste pour embêter l’autre, la bonne vieille tactique des « deux fers au feu » fonctionnera une fois de plus, et l’on aura que nous yeux pour pleurer, comme toujours…

Read Full Post »

« Unused power is like a puppet with visible strings, nobody holding them, a compelling attraction. Just you could make it dance. »
(Frank Herbert)

Read Full Post »

« Un homme, c’est quelqu’un qui transmet. »
( Pacôme Thiellement: Les mêmes yeux que « Lost »)

Read Full Post »

Voir bientôt le jour se dessaisir de sa lumière derrière les arbres, le ciel d’un noir velouté, les étranges constellations au-dessus des terres qui ne m’ont pas vu naìtre, meeting in distant summer the step in which, for being’s sake, symmetry was long ago broken

Read Full Post »

« Crois en toi, mais ne doute pas toujours des autres. »
( Machado de Assis)

Read Full Post »

« L’imaginaire se loge entre le livre et la lampe » ( Foucault)
Nous savons, nous, qui d’autre s’y loge…

Read Full Post »

Older Posts »