Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for octobre 2017

Tu voudrais l’oublier, oui – mais que ce soit dans la lumière qui sculpte portes et recoins, recroise toits et saillies, règle du regard les pertes et les miracles.

Le passé n’est pas un avenir comme tous les autres.

Tout va bien. Ni les hasards ni les marges n’y peuvent rien, eux que tes mots ensevelissent. La fin des traques est pour bientôt. Tu te perds entre allers et venues, les ronges, les assèches, les resserres, dès avant le saut où tout se noue et s’entête, là même où s’entassent les lézardes, les reliques, les voies et les chimères, où le temps démembre jusqu’au nom par où s’engouffre l’attente du sang insoupçonné, lui qui saura peut-être – lorsque tout se sera apaisé ou défait – te réinventer pour la vaine jouissance des multitudes.

Publicités

Read Full Post »